Blog - En chemin

Vidéo: Isabelle s’offre 4 fois Compostelle en 12 mois

Isabelle s’offre 4 fois Compostelle en 12 mois

Isabelle de Mahieu, 25 ans, de Belgique, travaille dans le domaine du cinéma et a décidé depuis deux ans de s’offrir 4 voyages vers Compostelle. Chaque fois qu’elle a un peu de temps devant elle, elle part marcher. En 2017, elle a fait le camino Francés de Saint-Jean-Pied-de-Port à Santiago en deux voyages. Ça a tellement été un coup de foudre au niveau des rencontres, de la nature, des habitants, des locaux avec des échanges enrichissants. Donc en 2018, elle s’offre le camino Del Norte, une première fois en août entre Irun et Bilbao et de retour en novembre pour poursuivre entre Bilbao et Santander.

Elle préfère grandement marcher de plus longues distances. « C’est complètement différent. Une semaine ça permet juste de déconnecter et faire un peu de sport et en trois semaines, ça permet vraiment de lâcher prise et se laisser aller…et prendre du temps de discuter avec les gens, c’est complètement différent en effet ».

Les étrangers qui vont marcher sur les chemins de Compostelle sont habituellement plus âgés ou même à leur retraite. Ça s’explique souvent par les semaines nécessaires pour faire ce type d’expérience. Mais en Europe, ils sont souvent plus jeunes à partir sur la route de l’aventure. Isabelle a été mise en contact avec  Compostelle lors de vacances en famille alors qu’elle faisait un tour en Espagne et est passée par Santiago. « Moi je n’en avais jamais entendu parler, mais en arrivant dans la ville et en voyant des centaines et des centaines de marcheurs arriver, il y avait quelques chose d’indescriptible et je me suis informée et quand j’ai su qu’il y avait tous ces chemins qui menaient vers Santiago, j’ai voulu le faire… Il y a toutes sortes d’âges. Le camino n’a pas d’âge! Ça permet une richesse dans les rencontres extraordinaire. »

 Cette période de l’année est un moment plus tranquille sur tous les chemins en général mais encore plus sur le camino Del Norte. Lors de sa dernière semaine de rando, elle n’a rencontré que deux autres marcheurs, un espagnol et un allemand. Même si elle n’en voyait pas souvent, ça lui permettait d’apprécier les lieux en solitaire tout en échangeant avec les gens de la place et profitant des dortoirs vides. Il est encore plus important d’avoir son guide de rando lors de cette période, mais les chemins sont ouverts 12 mois par année et on trouve toujours un endroit pour manger et dormir lorsqu’on est bien préparé.

Lors de notre discussion, c’était sa dernière journée et le lendemain elle prenait l’avion pour retourner en Belgique. « Le retour c’est jamais facile, on plane un peu et on est encore dans l’esprit du camino, je vis au jour le jour et dans l’ambiance laissez-moi-tranquille. On revient complètement apaisés…remplis de beaux paysages et de confiance ».

Elle prévoit retourner en 2019 pour terminer le camino Del Norte non seulement vers Santiago mais aussi en faisant la boucle vers Finiterre et Muxia et elle espère vous y voir. « Je conseille juste aux gens de faire ce chemin magnifique… je connais personne qui l’a regretté, alors lancez-vous! »

Écoutez l’entrevue radio avec Isabelle de Mahieu

Regardez l’entrevue complète Isabelle de Mahieu

(Avec l’amiable collaboration de Myriam Lachance)

On attend votre réaction avec grand plaisir.


Préparer – Former – Inspirer

Plus de détails sur la préparation avec Québec Compostelle sur Facebook et Internet

 

Québec Compostelle

Une initiative à vocation sociale. Québec Compostelle milite avec une communauté grandissante de marcheurs, pour rendre enfin possible ici au Québec un grand chemin de randonnée pédestre Libre – Autonome – Abordable. Québec Compostelle est aussi l’instigateur d’un regroupement de tous les chemins québécois pour ainsi leur donner une meilleure visibilité. Québec Compostelle offre des ateliers et formations pour la bonne préparation à la randonnée pédestre de longue durée.

http://quebeccompostelle.com/

-Ça marche-

Vous aimerez aussi…

FACEBOOK LIVE Rando Rancontre : Hébergement gratuit à Gréalou en France sur le chemin du Puy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *