Tu mérites une pause...
1 844-644-3249
Deviens membre
Reçois ta vidéo-conférence
Ateliers en ligne
Regarde quand tu veux.
Regarde d'où tu veux.
Formation-Rando
Weekend formation chaque mois
Rando-Sejours
Rando-séjour chaque mois
Vidéo entrevue: Il marche de Compostelle vers le Québec
22 juillet 2019

 

Je deviens membre pour voir l'entrevue au complet

 

« Pourquoi attendre la retraite pour se réaliser? »

Président d’une grande entreprise en France, Philippe Royer avait besoin de se reconnecter avec la vie et se donner une pause de la folie quotidienne. Voilà comment il en est arrivé à marcher Compostelle en quatre étapes.  Par la suite, il s’établit au Québec, s’investit  dans l’hébergement de chambres et tables d’hôtes à Irlande, région de Thedford Mines, Chaudière-Appalaches.

Lui et sa conjointe s’installent au Québec en 2015 et pour se loger, ils font l’acquisition d’un ancien presbytère presque deux fois centenaire.

« Je suis arrivé en août 2015, dans la municipalité d’Irlande.  Je n’étais absolument pas dans le domaine de l’hébergement ou de la restauration puisqu’à l’époque j’étais président d’une société de distribution de matériel électrique, avec 36 succursales, 300 personnes. C’était un autre métier, un autre monde, une très belle expérience que j’ai vécue également. Mais voilà que d’heureux hasards et la vie ont provoqué  des décisions qui nous ont emmenés au Québec, nous ont fait découvrir cette belle région de Chaudière-Appalaches. Avec ma conjointe Muriel, nous découvrions et apprivoisions la vie québécoise. »

Chemin Du Puy

En 2008, Philippe commence son Compostelle par le chemin du Puy qui avait une grande signification pour lui.

« J’ai choisi le Puy en Velay parce que c’est le plus proche du chemin original. Convenu que l’on parte du centre de la France, là où c’est un petit peu désertique et ainsi, limitant les grands tracés de routes, ça m’a permis de garder le tracé original. Cette partie française que j’ai faite, m’a ressourcé, m’a fait découvrir de beaux paysages. C’est donc un magnifique chemin,  propice à la réflexion sur soi-même. »

Première rencontre avec le Québec

Philippe continue le chemin. La plupart du temps, il choisit des moments moins achalandés afin de  vivre des espaces seul avec lui-même le plus longtemps et le plus souvent possible. Il doit aussi faire face à la neige, la grêle et la pluie car il a quitté la France en mars. Sur ce premier voyage il fait d’ailleurs sa première rencontre avec un québécois lors de son retour. Celui-ci  faisait l’aller-retour à pied.  C’était donc  le début d’une longue aventure.

« Y’a des gens qui font Compostelle pour des objectifs religieux, quant à moi c’est plus pour des raisons personnelles. J’avais un travail prenant et assez stressant.  Deux choses me permettent de m’aligner, me déposer : la marche et la cuisine. J’ai un pas assez rapide et c’est pour ça que je marchais seul, J’avais besoin de me vider la tête…ma tête vagabondait au fur et à mesure que je m’abandonnais aux paysages. De plus, le chemin de Saint-Jacques  a quelque chose d’historique. Marcher dans les pas de gens qui vous ont précédé de quelques milliers d’années… ¸ça crée une certaine énergie. Ça redynamise. »

L’aventure de la vie

Un voyage qui l’aura grandement marqué et qui est possiblement l’une des raisons pourquoi il a décidé de vivre autrement et de s’établir au Québec avec sa partenaire Muriel.

« Pendant ces quatre étapes, souvent je partais la tête chargée.  J’étais vraiment dans une phase où je devais prendre des respirations pour nettoyer.  C’est vrai que ça fait du bien. Et c’est très propice à l’introspection et à la réflexion pour préparer le futur. »

Si vous désirez poursuivre la discussion avec Philippe, lui et sa partenaire vous accueilleront avec plaisir dans leur ancien presbytère, le Manoir d’Irlande, dans Chaudière-Appalaches. www.manoirdirlande.com

Écoutez l’entrevue radio (chronique)

Regardez l’entrevue complète

 

(Avec l’amiable collaboration de Francine Lachapelle)

On attend votre réaction avec grand plaisir.


Préparer – Former – Inspirer

Plus de détails sur la préparation avec Québec Compostelle sur Facebook et Internet

Québec Compostelle

Une initiative à vocation sociale. Québec Compostelle milite avec une communauté grandissante de marcheurs, pour rendre enfin possible ici au Québec un grand chemin de randonnée pédestre Libre – Autonome – Abordable. Québec Compostelle est aussi l’instigateur d’un regroupement de tous les chemins québécois pour ainsi leur donner une meilleure visibilité. Québec Compostelle offre des ateliers et formations pour la bonne préparation à la randonnée pédestre de longue durée.

http://quebeccompostelle.com/

-Ça marche-

Vous aimerez aussi...

VIDÉO entrevue: De la chaise roulante à Compostelle

Calendrier complet

Prochains évènements

Deviens membre

Qu'est-ce que Québec Compostelle ?

Mission

Offrir un service indépendant et personnalisé de préparation de randonnées pédestres grâce à des rencontres, conférences, formations, randos, pour les gens voulant s’offrir une pause dans leur vie trépidante et en profiter pour voyager en harmonie avec eux-mêmes, dans les milieux naturels des différents chemins de randonnée pédestre de longue durée qu’offrent le Chemin du Québec, les circuits québécois et Compostelle en Europe.

Contact

© Copyright 2020. Tous droits réservés. Conception par Adeo