Blog - En chemin

VIDÉO entrevue: De la chaise roulante à Compostelle

De la chaise roulante à Compostelle

Jean-Louis Napert avait de gros problèmes de santé en 2011, au point de se magasiner une chaise roulante.  Heureusement, la santé s’est améliorée et il a décidé de se lancer dans la rando, d’abord au Québec et ensuite à Compostelle pour une première aventure en 2018, qui a dû se terminer dans les Pyrénées par une héliportation d’urgence de sa conjointe.

Aujourd’hui il en rit, puisqu’il est présentement de retour avec sa conjointe pour reprendre leur chemin. Partis l’an passé de Vézelay pour un premier tronçon en solitaire, leur aventure s’est terminée après 900km de marche tout près de Saint-Jean-Pied-de-Port. Cette année ils ont décidé de partir du Puy, ce qui leur permettra de refaire quelques kilomètres là où est arrivé leur incident l’an passé.

La nature dans les veines

Natif de la Beauce, Jean-Louis a toujours eu un lien étroit avec la nature étant cultivateur.

« Ce qui m’est arrivé le mieux dans la vie, c’est la marche. Parce que quand on est en business et qu’on a des problèmes à régler tous les jours, on s’imagine pas qu’avec un sac a dos qui pèse 15 livres qu’on puisse survivre avec ça. Ça été ma plus grande découverte à moi ça. Ça prend 15km et on a tout oublié. On pense seulement à avancer. C’est le bonheur de la marche. »

Sa vision de la nature a évolué depuis. À son arrivée à St-Bruno, il allait marcher dans le parc du Mont-St-Bruno et a appris à cesser de regarder la forêt avec un œil de prédateur, parce que pour lui la forêt était une source de revenu. Mais maintenant il l’apprécie beaucoup plus.

Prescription de Compostelle

On a tous nos histoires particulières de comment on apprend l’existence de Compostelle. Pour lui, c’était dans un bureau de médecin.

« Mon médecin m’avait parlé de quelqu’un qui faisait Compostelle, mais à ce moment-là j’avais encore des œillères qui m’empêchaient de voir autre chose que l’entreprise. Et au pire de mes problèmes de santé, ma sœur a fait le chemin de Compostelle pis je l’enviais parce que je savais que je n’avais pas la santé pour le faire à ce moment-là. »

Heureusement, on a trouvé le problème et Jean-Louis s’est mis à la marche petit à petit en augmentant ses distances et le gout de faire une longue randonnée est venu.

Retour vers Compostelle

Donc en 2017, ils ont décidé de marcher Compostelle, mais à mi-chemin sa conjointe s’est blessée en glissant sur un terrain accidenté suite à beaucoup de pluie.

« Dans un sentier ma conjointe a chuté et s’est fracturé la cheville et on n’a pas pu continuer notre marche ».

Après réhabilitation, les voilà de retour sur le chemin. Quotidiennement ils placent des photos et résumés de la journée sur le groupe Facebook https://www.facebook.com/groups/quebeccompostelle/

« Quand on revient d’une marche comme ça, on reste sur le chemin longtemps et on aime y retourner. »

Écoutez l’entrevue radio (chronique)

Regardez l’entrevue complète

 

(Avec l’amiable collaboration de Myriam Lachance)

On attend votre réaction avec grand plaisir.


Préparer – Former – Inspirer

Plus de détails sur la préparation avec Québec Compostelle sur Facebook et Internet

Québec Compostelle

Une initiative à vocation sociale. Québec Compostelle milite avec une communauté grandissante de marcheurs, pour rendre enfin possible ici au Québec un grand chemin de randonnée pédestre Libre – Autonome – Abordable. Québec Compostelle est aussi l’instigateur d’un regroupement de tous les chemins québécois pour ainsi leur donner une meilleure visibilité. Québec Compostelle offre des ateliers et formations pour la bonne préparation à la randonnée pédestre de longue durée.

http://quebeccompostelle.com/

-Ça marche-

Vous aimerez aussi…

https://quebeccompostelle.com/estelle-menassier-video/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *