Blog - En chemin

VIDÉO entrevue: Elle ne marche pas…le chemin d’Arles

Elle ne marche pas…le chemin d’Arles

Enseignante dans le milieu agricole/forestier depuis 28 ans dans un petit village au Sud de la France, Valérie Vidal viendra au Québec pour une dixième fois cet automne. Elle organise depuis plusieurs années des séjours professionnels pour les étudiants français qui désirent poursuivre leurs études ici ou venir s’établir au Québec.

« Ce sont des emplois qui sont beaucoup plus rares chez nous…on a maintenant une quinzaine d’élèves qui sont installés chez vous ».

Accueillir les gens

Valérie a aussi un hobby artistique de créatrice dans son atelier à Boissezon, petit village de 400 personnes entre Montpellier et Toulouse. Elle y confectionne des costumes avec des matières recyclées. Elle a aussi une deuxième passion : accueillir chaleureusement les marcheurs qui passent dans son village et prendre le temps de partager avec eux.

Même si elle ne marche pas, elle retrouve toujours cette belle dynamique chez les gens qui passent.  Elle trouve génial que les gens prennent le temps.  Ils ont tous en commun le désir de prendre une pause du travail et faire un retour vers la nature et la rencontre des gens. Elle voit toutes ces personnes en sortir grandies. Les discussions positives, sans contraintes et sans pression sont un rafraichissement en ces temps mouvementés sur la planète. Et le chemin d’Arles permet une belle tranquillité.

« Les étapes dans le secteur de Boissezon sont beaucoup plus en plaine. Chez nous les étapes avant c’est une petite montagne. C’est assez vallonné. Les massifs qui sont traversés sont autour de 700-800 mètres…Il y a beaucoup de chemins puisqu’il y a de l’exploitation forestière ».

Par la suite dans ce secteur il y a le Col de Somport qui fait plus de 1 600 mètres avec un dénivelé léger.

Marcheur ou pèlerin

Une grande partie des marcheurs sur ce chemin sont des Français et comme la majorité des Européens, ils ne font pas Compostelle en un seul coup. Ils marchent souvent par tronçons de 8-10 étapes et reviennent plusieurs fois. Il y a aussi souvent des Québécois qui passent sur le chemin d’Arles. Ils ont généralement tous une chose en commun, ils marchent maintenant plus pour leurs propres raisons que pour des affinités religieuses.

Bienvenue

Alors si vous passez par le chemin d’Arles, Valérie vous attend.

Ça sera un plaisir de vous accueillir sur le chemin à Boissezon. Si jamais vous passez par-là, faites-moi un petit coucou quelques jours avant si vous voulez pour être sûr qu’on puisse être là pour vous accueillir au moment de votre passage. On parlera en toute simplicité, un petit moment agréable.

Écoutez l’entrevue radio (chronique)

Regardez l’entrevue complète

 

(Avec l’amiable collaboration de Myriam Lachance)

On attend votre réaction avec grand plaisir.


Préparer – Former – Inspirer

Plus de détails sur la préparation avec Québec Compostelle sur Facebook et Internet

Québec Compostelle

Une initiative à vocation sociale. Québec Compostelle milite avec une communauté grandissante de marcheurs, pour rendre enfin possible ici au Québec un grand chemin de randonnée pédestre Libre – Autonome – Abordable. Québec Compostelle est aussi l’instigateur d’un regroupement de tous les chemins québécois pour ainsi leur donner une meilleure visibilité. Québec Compostelle offre des ateliers et formations pour la bonne préparation à la randonnée pédestre de longue durée.

http://quebeccompostelle.com/

-Ça marche-

Vous aimerez aussi…

https://quebeccompostelle.com/sebeastien-riviere-audio/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *